Dernière modification le 26-05-2011

 

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Votre dentifrice est-il dangereux ?Le dentifrice est en principe, avec la brosse à dents, le meilleur ami de vos dents. Il peut arriver cependant qu'il représente un danger potentiel pour votre santé. "Votre dentifrice est-il dangereux ?" est donc une question qu'il n'est pas superflu de se poser.

Dentifrice et composants toxiques

Il peut arriver que le dentifrice représente un danger pour la santé. Par exemple, un dentifrice est dangereux quand il contient des composés indésirables, voire toxiques : diéthylène glycol (DEG), bactéries en quantités excessives, comme c'est le cas dans certains dentifrices importés de l'étranger.

Dentifrice et fluor

Le fluor incorporé dans la majorité des dentifrices pour son effet anti-carie, fait régulièrement polémique. En quantité excessive, le fluor génère des colorations disgracieuses indélébiles dans l'émail des dents en formation. C'est pourquoi son apport doit être strictement contrôlé et limité chez l'enfant (prohibé chez le nourrisson). Chez ce dernier, on doit comptabiliser l'ensemble des apports fluorés provenant du dentifrice, des eaux minérales, de l'alimentation (sel fluoré).
À hautes doses, le fluor a également des effets sur la santé*. Les personnes de type fluorique (typologie homéopathique caractérisée par une hyperlaxité, entre autres), spécialement les enfants, devraient éviter d'en prendre, même à faibles doses.

Dentifrice et parabènes

 

Les dentifrices contiennent des parabènes qui en assurent la conservation mais peuvent être toxiques pour la santé.

 

Dentifrice et nanoparticules

Dernière polémique en date, les dentifrices contiennent des nanoparticules de dioxyde de titane. Le dioxyde de titane est utilisé comme pigment pour blanchir la pâte. D'après des études récentes1, ces nanoparticules produisent des réactions inflammatoires dans les poumons, comparables à celles de l'amiante. D'après le Professeur Jürg Tschopp de l’UNIL, le dioxyde de titane exerce une action pro-inflammatoire dans les poumons et le péritoine. D'après Tschopp, l'amiante et le dioxyde de titane sont comparables par leurs effets et leur puissance sur les tissus exposés.

Se passer de dentifrice ?

Les enfants qui avalent du dentifrice en quantités sont particulièrement exposés. Rappelons qu'il est tout à fait possible de limiter la quantité de dentifrice employé et même de s'en passer. Le dentifrice n'est qu'un adjuvant destiné à rendre le brossage plus agréable et à rafraîchir l'haleine. La véritable action nettoyante est produite par le passage de la brosse à dents et du fil dentaire.

Faire soi-même son dentifrice

Faire soi-même son dentifrice peut être une solution. Attention toutefois aux ingrédients abrasifs utilisés dont on ne contrôle pas les effets ni le dosage. Attention également à prendre certaines précautions : Faire son dentifrice soi-même

Règle d'or : quelque soit le dentifrice que vous utilisez, mettez-en le moins possible.

* Fluor et fluorose : voir le Pratikadent, rubrique Fluorose

1 - Nanoparticles activate the NLR pyrin domain containing 3 (Nlrp3) inflammasome and cause pulmonary inflammation through release of IL-1α and IL-1β. Yazdi AS, Guarda G, Riteau N, Drexler SK, Tardivel A, Couillin I, Tschopp J. Proc Natl Acad Sci U S A. 2010 Nov 9;107(45):19449-54. Epub 2010 Oct 25.


Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

Ecrire un commentaire, réagir ou poser une question en rapport avec l'article

Pour d'autres questions, voir la rubrique Poser vos questions en page d'accueil

Tag(s) : #Hygiène dentaire

Partager cet article

Repost 0