Dernière modification le 21-09-2010

 

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli. Après 15 ans d'exercice, Estelle Vereeck a cessé d'exercer et s'est désinscrite de l'Ordre des dentistes pour pouvoir informer librement.

 

Les trombones de bureau sont des produits qui ne sont pas destinés à l'art dentaire, tout au moins dans des conditions normales d'utilisation. Un dentiste a pourtant réussi à en détourner l'usage.


trombones papier dentsDes trombones de bureau, tel est le moyen original et peu coûteux qu'employait Mickael Clair, un dentiste de 51 ans exerçant à Fall River dans le Massachusetts, pour reconstituer les dents de ses patients.

Durant de nombreuses années, le dentiste indélicat aurait ainsi placé de simples morceaux de trombones à papier dans les dents, dans les canaux des dents dévitalisées pour armer les reconstitutions dentaires qu'il y plaçait en suite. Il facturait ensuite ces reconstitutions sommaires à base de trombones au prix de travaux plus sophistiqués et plus coûteux de type inlay cor par exemple. Il aurait ainsi escroqué l'assurance maladie pour un montant de 130 000  dollars entre 2003 et 2005.

En utilisant des trombones, Mickael Clair n'aurait eu d'autre but que de réduire les coûts, problème récurrent dans les cabinets dentaires, de même que dans les cabinets d'orthodontie, en économisant l'achat de matériaux, comme par exemple des tenons spécifiques adaptés à ce type d'usage.

Les patients de Mickael Clair qui souffraient de douleurs causées par l'infection après les soins, ont donné l'alerte.

Le dentiste a fait l'objet d'une poursuite en justice le 4 avril pour fausses déclarations à l'assurance maladie, vol, prescription illégale de médicaments, ainsi que pour coups et blessures. Mickael Clair a abandonné son cabinet pour se réfugier dans le Maryland où il espère ainsi échapper à la justice.

Le manque d'information des patients favorise ce type d'abus qui peut hélas se produire aux États-Unis comme partout ailleurs dans le monde.

Termes techniques

Inlay cor : ou faux moignon

Inlay cor à clavette : définition

 

NB : un inlay cor, reconstitution sur dent dévitalisée est différent d'un inlay, reconstitution sur dent vivante. Pour plus de détails, voir le Pratikadent.

 

Plus d'information sur les dents dévitalisées, la dévitalisation, les reconstitutions: le Pratikadent, dictionnaire des soins dentaires naturels et de la biocompatibilité des matériaux.

 

Source : http://www.aolnews.com/crime/article/dentist-charged-over-using-paper-clips-in-root-canals/19401795

 

 

Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

Ecrire un commentaire, réagir ou poser une question en rapport avec l'article

Pour d'autres questions, voir la rubrique Poser vos questions en page d'accueil

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0