Dernière modification le 20-12-2012

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

La mauvaise haleine est un handicap social, au point que certaines personnes ont développé une véritable phobie de la mauvaise haleine, l'halitophobie.

On ne peut guère compter sur ses proches pour être averti d'un éventuel problème d'halitose car la mauvaise haleine est un sujet tabou.

 

Testeur d'haleine

Testeur d'haleine

 

Pour les phobiques de la mauvaise haleine, il existe aujourd'hui un testeur d'haleine, un petit appareil peu encombrant - il en existe de la taille d'un porte clé - qui se glisse facilement dans une poche ou un sac à main.

Ces testeurs d'haleine sont une version simplifiée et miniaturisée des halitomètres employés par les médecins.

Le testeur d'haleine est doté d'un capteur de gaz qui mesure le taux de composés sulfurés volatils, responsables de la mauvaise haleine, gaz responsables également d'autres dégâts collatéraux sur la santé car ces gaz sont toxiques et dangereux.

Il suffit de souffler dans le capteur de l'appareil et au bout de quelques secondes, le testeur d'haleine répond en évaluant l'haleine sur une échelle de 1 à 4.

Pour améliorer son haleine, on peut recourir aux huiles essentielles.

Voir également : La mauvaise haleine

 

Sommaire des autres articles

Ecrire un commentaire en rapport avec l'article

Poser une question

Tag(s) : #Hygiène dentaire

Partager cet article

Repost 0