Dernière modification le 24-10-2011

 

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Encore appelé amalgame dentaire, le plombage au mercure est une obturation métallique composé pour moitié de mercure et pour moitié d'un alliage de quatre métaux (argent, étain, zinc, cuivre).

Procéder à la dépose d'un plombage au mercure ou amalgame dentaire est un acte délicat car le retrait par fraisage provoque la libération d'une grande quantité de mercure. Celle-ci est majorée si la dépose concerne un grand nombre de plombages au mercure coexistant en bouche avec d'autres métaux (couronnes, implants dentaires ou autres prothèses).

Pour cette raison, il est nécessaire de prendre des précautions et de suivre un protocole strict de dépose des amalgames dentaires, protocole que peu de dentistes appliquent pour le moment en cabinet.

À ces précautions, il convient d'ajouter une réflexion sur le choix judicieux du moment de la dépose car certaines périodes sont davantage propices que d'autres, sachant que les mécanismes de défense et d’élimination vont être sollicités plus intensément dans la période qui suit la dépose.

Plombage au mercure : quand déposer ?

Éléments de réponses :

Le bon moment pour déposer ses amalgames dentaires

 

Protocole de dépose des amalgames dentaires et matériaux alternatifs : Le Pratikadent

 

également en livre numérique (réception rapide par mail)

 

 

Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

Ecrire un commentaire en rapport avec l'article

Poser une question

Tag(s) : #PLOMBAGES au mercure

Partager cet article

Repost 0