Dernière modification le 18-05-2013

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Alors que vient de se terminer à Paris le Congrès SFODF IFUNA en mai 2013 sur les traitements orthodontiques précoces, il est bon de rappeler de la prévention en orthodontie est l'affaire aussi bien du spécialiste que du dentiste omnipraticien traitant.

Orthodontie : penser préventionLa prévention des caries

Lorsque vous emmenez votre enfant consulter un dentiste pour la première fois, la première chose que regarde le praticien, c'est l'hygiène du jeune patient. Se brosse-t-il les dents ? Son brossage est-il de qualité, donc efficace, ou bâclé ? telles sont les premières questions que se pose le dentiste en examinant la bouche de votre enfant, avant même d'envisager des soins.
 
S'il constate que l'hygiène de votre enfant n'est pas satisfaisante, le dentiste va commencer par lui enseigner les rudiments indispensables d'un bon brossage. À chaque visite, le praticien va contrôler l'hygiène et si votre enfant persiste dans ses mauvaises habitudes, le dentiste ne poursuivra pas les soins.

Tout chirurgien-dentiste sait qu'on ne peut entreprendre des soins dentaires dans une bouche sans hygiène. En présence de plaque bactérienne, dépôt mou et collant adhérent aux dents après chaque prise alimentaire, dépôt que le brossage est censé éliminer, les soins dentaires ne tiennent pas, les caries récidivent et tout est à refaire au bout de six mois.

L'enseignement de l'hygiène est un geste élémentaire de prévention de la carie dentaire.

Quelle prévention en orthodontie ?

Si votre enfant, vers 8 ou 9 ans, commence à avoir des problèmes de dents mal alignées, votre dentiste vous adressera sans doute à un orthodontiste. Mais avant ? Avant que la malocclusion (dents mal implantées) n'apparaisse, c'est à dire au stade des dents de lait, quand tout paraît aller bien, quel dépistage précoce votre dentiste peut-il vous proposer ?

Non seulement, ce dépistage précoce existe, mais il fait partie des recommandations de la Haute Autorité de Santé :
"Tout chirurgien dentiste se doit de dépister, diagnostiquer, traiter ou adresser tout enfant porteur de problèmes fonctionnels péri-oraux avec ses dysmorphoses associées et ce dès l'âge de 3 ans" (HAS 2004, Dépistage orthodontique en denture temporaire et/ou en denture mixte).

En quoi consiste le dépistage orthodontique précoce ?

De même que le dentiste a dépisté l'hygiène dentaire, garante d'une base saine à des soins de qualité, de même, il doit se préoccuper de la manière dont votre enfant respire, déglutit et mastique, c'est à dire des fonctions oro-faciales (respiration, déglutition, mastication). En effet, la normalité des fonctions assure le développement harmonieux des mâchoires, garant d'une bonne mise en place des dents adultes vers l'âge de 7 ou 8 ans.
Il est donc essentiel de dépister des dysfonctions oro-faciales (respiration par la bouche, succion-déglutition ou déglutition infantile, mastication déficiente) le plus tôt possible. De même que le dentiste dépiste une mauvaise habitude de brossage et enseigne la bonne à son jeune patient, de même il devrait dépister de mauvaises habitudes oro-faciales (respiration par la bouche, succion-déglutition, mastication déficiente) et enseigner à son jeune patient comment respirer par le nez, déglutir dents serrées, bien mastiquer. C'est ce qu'on appelle l'éducation fonctionnelle ou la rééducation fonctionnelle, aussi fondamentale en orthodontie que l'est l'éducation au brossage en dentisterie.

En savoir plus : Éducation fonctionnelle, hygiène orthodontique

Sommaire des autres articles sur l'orthodontie holistique

Ecrire un commentaire en rapport avec l'article

Poser une question


Tag(s) : #Prévention

Partager cet article

Repost 0