Dernière modification le 22-05-2011

 

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castell

 

La dentisterie biologique est la dentisterie de demain. Alors que la dentisterie classique, héritage des temps passés, est basée sur une logique mécaniste d'amputation des parties de la dent atteintes par la carie, la dentisterie biologique restaurera l'organe dentaire en régénérant les tissus dentaires atteints, permettant de se passer des matériaux trop souvent nocifs employés actuellement.

Dentisterie biologique : nouveau traitement de la carie

À cette fin, les recherches actuelles s'attachent à exploiter les possibilités biologiques de régénération liées aux tissus dentaires vivants. C'est ainsi que des chercheurs travaillent actuellement à régénérer la dentine, tissu situé sous l'émail et détruit par les acides sécrétés par les bactéries responsables de la carie dentaire. Les chercheurs ont découvert qu'il est possible de réveiller les cellules souches présentes dans la pulpe dentaire ou "nerf" en introduisant dans la cavité carieuse une molécule spécifique. Capable d'activer les cellules souches présentes dans la pulpe, cette molécule permet d'obtenir en dix jours une couche de dentine cicatricielle qui répare la dent de l'intérieur. Toutefois, l'émail de la dent, tissu mort avasculaire et acellulaire, ne peut être régénéré de cette manière.

Dent dévitalisée et dentisterie biologique

En allant plus loin, la dentisterie biologique sera bientôt capable par des procédés similaires de stimuler les propriétés d'autorégénération de la pulpe ou nerf enflammée en cas de pulpite ou rage de dent. En employant des peptides, il sera possible de réduire l'inflammation de la pulpe, jusqu'ici irréversible, et même de produire la régénération de celle-ci, évitant ainsi de recourir à son extirpation ou dévitalisation, seul moyen actuellement de traiter une rage de dent. La dentisterie biologique permettra d'éviter les dents dévitalisées et leurs inconvénients.

Faire repousser les dents grâce à la dentisterie biologique

À terme, les chercheurs espèrent pouvoir régénérer entièrement l'organe dentaire détruit, c'est à dire faire repousser une dent à partir des tissus embryonnaires. Cependant, ces recherches se heurtent pour l'instant à la difficulté de reproduire les interactions complexes qui conduisent à la genèse d'un germe dentaire, précurseur d'une dent adulte. Pourtant, régénérer une dent sera la seule réponse satisfaisante au problème de l'édentation que les implants dentaires actuels ne résolvent que très partiellement avec de nombreux effets secondaires, liés en particulier à l'emploi du titane.

Lire à ce sujet : Le Pratikadent, rubrique Implant
livre également disponible au format numérique PDF (envoi rapide par mail et tarif préférentiel par rapport à la version papier)

 

Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

Réagir à cet article : cliquez sur ajouter un commentaire, ci-dessous.

Tag(s) : #Dentisterie HOLISTIQUE

Partager cet article

Repost 0