Dernière modification le 14-02-2012

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Injection d'acide hyaluronique au cabinet dentaire

Injection d'acide hyaluronique : le dentiste se fait chirurgien esthétiqueEn parcourant les sites de certains dentistes sur internet, on sera peut-être surpris de constater que certains praticiens proposent aujourd'hui un nouveau type de prestation : l'injection d'acide hyaluronique dans le bas du visage. Il s'agit d'un acte à visée esthétique destiné à atténuer les rides du tour de la bouche et du sillon naso-génien. L'acide hyaluronique est présenté comme un produit sans danger ni effets secondaires qui se résorbe en 8 à 9 mois. Les injections d'acide hyaluronique sont utiles pour rajeunir la bouche en atténuant le relâchement cutané causé par les pertes dentaires que les implants dentaires sont incapables de compenser.

Injection d'acide hyaluronique : aval de l'Ordre des dentistes

Le Conseil de l'Ordre des dentistes a donné son aval à ce type d'intervention. D'après un communiqué publié par le Ordre National des chirurgiens-dentistes sur son site officiel le 2 mars 2011*, "le Conseil national a écrit au ministère de la Santé pour rappeler que, en vertu du Code de la santé publique, les praticiens de l’art dentaire disposent bien du droit et de la capacité professionnelle pour réaliser des injections d’acide hyaluronique dans la sphère buccale et autour de la bouche".
Le Conseil national a tenu à rappeller le périmètre légal de la capacité professionnelle du chirurgien-dentiste, périmètre qui ne se limite pas à la zone qui se situe à l’intérieur de la bouche ou zone intra-buccale : « La pratique de l'art dentaire comporte la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies congénitales ou acquises, réelles ou supposées, de la bouche, des dents, des maxillaires et des tissus attenants, dans le respect des modalités fixées par le code de déontologie de la profession mentionné à l'article L. 4127-1. »

Reste évidemment à avoir si le vieillissement cutané lié à l'âge, vieillissement que les injections d'acide sont censées combattre, sinon traiter de manière éphémère (9 mois avant que le produit se résorbe), peut et doit être considéré comme une "maladie acquise". Pour parer à toute objection, l'Ordre des dentistes ajoute : "Qu’il s’agisse de la bouche, des maxillaires ou des tissus attenants, il est bien du rôle des chirurgiens-dentistes de reconstruire l'harmonie d'une expression faciale perdue au fil des agressions du temps. […] C’est pourquoi il relève bien de la capacité professionnelle des chirurgiens-dentistes de réaliser des injections d’acide hyaluronique dans la sphère buccale et péribuccale mais également dans le sillon nasogènien ou encore dans la ride d’amertume au coin des lèvres".

Injection d'acide hyaluronique : médecins et plasticiens pas contents

S'estimant concurrencés frontalement sur leur terrain, les médecins et chirurgiens plasticiens ne l'entendent pas de cette oreille. L'ordre des médecins proteste, non évidemment au nom de la concurrence, mais au nom de la protection des patients. D'après l'Ordre des médecins, le chirurgien-dentiste qui pratique l'injection d'acide hyaluronique, sort du cadre de ses compétences car seuls les médecins seraient habilités à pratiquer ce type d'intervention (ce que conteste l'Ordre des dentistes, comme vu plus haut). L'enjeu est de taille : un marché de 25 millions d'euros sur les produits de comblement. Les dentistes devraient d'autant mieux comprendre leurs confrères médecins, qu'eux-mêmes s'alarment, au nom du même argument de la protection des patients, de la concurrence exercée par les bars à sourire où des non dentistes proposent des séances de blanchiment dentaire à prix plus bas qu'en cabinet dentaire. En retour, les médecins n'hésitent d'ailleurs pas à concurrencer les dentistes sur ce même terrain en proposant eux aussi des séances de blanchiment dentaire

Décidément, le marché de l'esthétique en pleine expansion, jeunisme oblige, reste l'enjeux d'âpres combats. Ceux-ci sont loin d'être terminés et les dentistes pourraient bientôt se voir interdire l'injection d'acide hyaluronique.

Trouver un dentiste proposant l'injection d'acide hyaluronique : sites de dentistes

 

Note : des formations sur une journée sont proposées aux dentistes qui souhaitent se former aux techniques d'injection d'acide hyaluronique. À l'issue de cette journée, le dentiste se voit remettre "une attestation de formation certifiant [son] aptitude à injecter de l'acide hyaluronique dans le bas du visage". D'après les organisateurs, ces formations font salle comble.

 

* http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr/actualites/annee-en-cours/actualites.html?tx_ttnews[tt_news]=259&tx_ttnews[backPid]=4&cHash=17058e9f74

 

Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

Ecrire un commentaire en rapport avec l'article

Poser une question

Tag(s) : #Divers

Partager cet article

Repost 0