Dernière modification le 17-11-2011

 

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Détartrage régulier : coeur protégéDe nombreuses études ont établi un lien de cause à effet entre la maladie parodontale ou déchaussement et le risque de souffrir d'une maladie cardiovasculaire. L'impact délétère d'un mauvais état dentaire et parodontal sur le cœur et les vaisseaux n'est plus à démontrer et fait de la maladie parodontale ou déchaussement un véritable problème de santé publique.

 

Détartrage régulier

Un moyen de prévenir l'apparition ou l'aggravation de la maladie parodontale ou déchaussement est de faire pratiquer régulièrement un détartrage par son dentiste. Seul acte de parodontie (soins des gencives) actuellement remboursé par la sécurité sociale, faire régulièrement procéder à un détartrage de ses dents est le moyen d'éviter de devoir subir plus tard des interventions de chirurgie parodontale plus lourde dispensées par le parodontiste ou parodontologue, voire de perdre ses dents.

 

Détartrage régulier = coeur protégé

Autre bénéfice d'un détartrage régulier, comme on pouvait s'y attendre, le nettoyage régulier des dents par un dentiste réduit le risque de crise cardiaque et d'attaque cérébrale.

C'est ce que révèle une étude rendue publique à la conférence annuelle de l'American Heart Association réunie du 12 au 16 novembre à Orlando. Menée sur plus de 100 000 personnes suivies pendant 7 ans par des cardiologues taiwanais, ces travaux montrent que les personnes qui se font détartrer les dents par un dentiste diminuent de 24% leur risque de voir survenir une attaque cardiaque et de 13 % une attaque cérébrale, par rapport à des personnes qui n'ont jamais reçu ce type de soins dentaires.

Détartrage régulier = coeur protégé, pourrait être le slogan d'une nouvelle campagne de sensibilisation initiée par les cardiologues en partenariat avec les chirurgiens-dentistes.

Pour bénéficier de cette protection, il est recommandé de faire pratiquer un détartrage au moins une fois par an.

Cette protection pourrait s'étendre à d'autres lésions organiques puisque la maladie parodontale ou déchaussement fait courir bien d'autres risques pour la santé avec un risque de décès prématuré.

 

Déchaussement, prévention et traitement: le Pratikadent, rubrique Déchaussement

également disponible en livre numérique (réception rapide par mail)

 

Source : sciences et avenir.fr

 

Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

Ecrire un commentaire en rapport avec l'article

Poser une question

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0