Dernière modification le 26-11-2011

 

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Décodage dentaire : sourire ultra-blancLa mode impose les dents blanches et parfaitement alignées comme canon esthétique incontournable. Systématiquement retouchées, les photos de mode affichent sans exception d’impeccables sourires hollywoodiens. Et si, au-delà du phénomène de mode, d’autres raisons plus profondes se cachaient derrière le désir compulsif d'un sourire ultra-blanc ? L'éclairage du décodage dentaire dérivé du langage des dents nous donne quelques clés.

 
Décodage dentaire : sourire parlant

Les dents en disent plus sur nous qu’une fiche détaillée. Leur implantation, leur forme, taille, teinte et aspect révèlent nos croyances et dévoilent les aspects les plus secrets de notre personnalité. Chaque fois qu’on parle ou sourit, une multitude d’informations sont envoyées à notre interlocuteur, d’inconscient à inconscient. Les dents sont notre carte de visite la plus révélatrice qui soit. C'est l'objet de la morphopsychologie dentaire, créée par Estelle Vereeck, que d'analyser les informations portées et transmises par un sourire particulier.


Décodage du sourire ultra-blanc

La blancheur du sourire idéal montre qu’on est irréprochable, “blanc comme neige” en quelque sorte, pur et sans reproches. Les dents parfaitement alignées disent de nous qu’on est quelqu’un de droit, de bien, sur qui on peut compter. La forme idéale des dents, ni trop anguleuses ni trop arrondies, disent qu’on a un caractère équilibré, qu’on sait arrondir les angles sans toute fois se montrer trop doux ou conciliant. Plus de détails dans le Dictionnaire du langage de vos dents, rubriques Implantation et Teinte.

 
Changer les informations : se faire refaire les dents

La démarche de se faire refaire les dents revient à changer les informations qu’on envoie à l’autre. En masquant sa véritable personalité derrière une facade de porcelaine, on se rend conforme à ce que la société attend de nous. Cela ne va pas sans un reniement certain et cela implique malheureusement de mutiler ses dents. Faire blanchir ses dents ou poser des facettes céramique pour en masquer la teinte et la forme revient à s’infliger des traitements de dentisterie dite esthétique qui ne sont pas sans conséquences sur l’intégrité et la santé de la dent. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

 
Origine réelle du problème

La plupart du temps, le problème n’est pas là ou on croit. Des dents un peu jaunes ou imparfaitement alignées focalisent un complexe plus profond, parfois jusqu'à l'obsession. C'est la dysmorphophobie, trouble psychiatrique qui consiste à se fixer d'une manière irraisonnée et exagérée sur un léger défaut (une teinte un peu jaune, par exemple).
Les dents peuvent également exprimer un complexe d’infériorité hérité d’une enfance difficile, comme on peut le comprendre à travers le décodage de l'exemple d'Adèle.
 
Faire refaire ses dents et son sourire est-il un acte motivé par l’amour de soi et le désir de se reconstruire ou bien un acte sous-tendu par le rejet de soi et l’auto-punition ?

À chacun, en son âme et conscience, de répondre à cette question.
 
Bases de réflexion en décodage dentaire

Si vous n'aimez pas la teinte de vos dents et que vous envisagez de vous les faire blanchir, nous vous conseillons de lire les chapitres Teinte et Blancheur du livre Langage des dents l'essentiel.
 
Nouveau : il vous est possible de commander ces deux chapitres séparément sous forme de PDF.
 
 
Pour aller plus loin, le décodage d'une radio panoramique par l'analyse psychodentaire permet de faire le point sur ses motivations réelles avant d'entreprendre un traitement irréversible pour changer son sourire. En cas de dysmorphophobie, l'analyse permet de cerner la problématique fondamentale de la personne et de comprendre par rapport auquel des deux parents elle se joue.

 

Sommaire des autres articles sur le décodage dentaire

Ecrire un commentaire, réagir

 poser une question en rapport avec l'article


Tag(s) : #LANGAGE des dents

Partager cet article

Repost 0