Dernière modification le 14-04-2011

 

Estelle VereeckDocteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

C'est une bonne nouvelle pour toutes les personnes atteintes par le déchaussement : un nouveau traitement par les plantes, aussi efficace, sinon davantage que les antibiotiques, est à l'étude.

Une molécule végétale pourrait prévenir ou traiter les maladies parodontales ou déchaussement, telle est la découverte des chercheurs de l'université de Laval, annoncée, preuves à l'appui dans un numéro de la revue scientifique Journal of Natural Products1.

Il s'agit d'une molécule aux propriétés antibactériennes, extraite des racines d'une plante tropicale, Lonchocarpus neuroscapha, qui pousse dans le Nord-Est du Brésil, en Colombie et au Pérou.


Déchaussement : nouvelle molécule qui traite


La molécule appelée 4-hydroxycordoine a démontré son efficacité en empêchant la prolifération de trois espèces de bactéries étroitement impliquées dans les maladies parodontales. 4-hydroxycordoine doit son efficacité au fait qu'elle agit en empêchant les bactéries d'adhérer à la gencive et à la muqueuse buccale. En plus de cette propriété, cette molécule se révèle en outre dotée de propriétés anti-inflammatoires. Elle pourrait donc minorer la réaction inflammatoire de l'organisme à l'origine des phénomènes de résorbtion osseuse observées dans la maladie parodontale ou déchaussement, résorbtion qui conduit à des pertes osseuses qui font toute la gravité de la maladie.


Applications à un nouveau traitement par les plantes


La molécule sera dans l'avenir intégrée à un gel qui sera appliqué directement en bouche. Elle pourrait également être intégrée à des bains de bouche, à des dentifrices, voire même à des chewing gum, pour un usage à la fois curatif complémentaire et préventif.

De plus ce principe actif végétal présnete le grand avantage de ne pas induire de résistances bactériennes, ce qui est le cas avec les antibiotiques employés classiquement pour traiter à chaud les problèmes de déchaussement. Or, l'OMS vient justement de tirer la sonnette d'alarme face à l'émergence accélérée de germes pathogènes résistants aux antibiotiques.

 

Déchaussement : les plantes qui font du bien


En attendant que ce nouveau traitement par les plantes soit commercialisé, ne pas oublier que d'autres plantes efficaces peuvent déjà être utilisées pour combattre le déchaussement, comme le thé vert dont l'action bénéfique en cas de problèmes de déchaussement a été démontrée.

En cas de gingivite ou inflammation des gencives avec saignement, on pensera également à recourir aux soins par les plantes ou encore aux bains de bouche à l'huile de sésame.

 

Prévenir et traiter le déchaussement d'une manière naturelle et globale
voir le Pratikadent, rubrique Déchaussement
 (extrait sur le site des éditions Luigi Castelli)

 

Source : http://www.aufil.ulaval.ca/articles/filon-vert-32606.html


Tag(s) : #Dentisterie HOLISTIQUE

Partager cet article

Repost 0