Dernière modification le 23-02-2012

 

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Troubles de l'ATM et orthodontie

D'après le docteur Chris Farrell*, "les troubles de l'ATM est l'un des problèmes les plus courants qui touchent des millions de personnes chaque année". Toujours d'après le docteur Farrell, "dans tous les cabinets d'orthodontie, cette situation se présente de manière constante et avec une régularité alarmante".

Si les dentistes et orthodontistes nord-américains sont sensibilisés au problème (à cause d'affaires juridiques célèbres, concluant que les extractions avaient été la seule cause des problèmes d'ATM), c'est peu souvent le cas en France où la réponse fréquente des orthodontistes est qu'il n'y a aucun lien entre le traitement d'orthodontie et les dysfonctions de l'ATM apparues ou aggravées en cours ou après traitement.

Comme expliqué dans Orthodontie, halte au massacre, l'articulation des mâchoires pâtit des traitements d'orthodontie tardifs qui modifient intempestivement l'occlusion en imposant un engrènement dentaire qui n'est pas compatible avec la physiologie de l'ATM. Tout geste orthodontique influence les articulations des mâchoires, c'est une question d'anatomie et de physiologie.

Orthodontie, halte au massacre relate de nombreux exemples de patients chez qui une dysfonction des ATM est apparue pendant ou à l'issue du traitement d'orthodontie. Nous recevons régulièrement des témoignages qui attestent d'une aggravation des troubles et d'une dégradation de la fonction de l'ATM après orthodontie.

Le livre donne des pistes pour prévenir ces problèmes ou essayer de les réparer quand il est trop tard.


Le mieux serait évidemment de prévenir ces troubles de l'ATM en refusant les traitements d'orthodontie comportant des extractions et en agissant précocement en dépistant les signes précoces d'anomalies dento-maxillaires dès le plus jeune âge.


Attention : il faut manier des appareils tels que les propulseurs mandibulaires fixes ou bielles en orthodontie fonctionnelle avec la plus grande prudence.

 

Ostéopathie : au cours d'un traitement d'orthodontie, se faire suivre régulièrement par un ostéopathe aide le corps à mieux tolérer le traitement à la condition expresse que ce dernier aille dans le sens de la physiologie. L'ostéopathie ne saurait pallier à elle seule les dégâts occasionnés par un traitement d'orthodontie mal conduit.

 

* Troubles de l'ATM et orthodontie (dental Tribune)

 

Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

Ecrire un commentaire en rapport avec l'article

Poser une question

Tag(s) : #ORTHODONTIE holistique

Partager cet article

Repost 0