Dernière modification le 20-06-2011

 

Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Allergie à une prothèse dentaire en cobalt-chromeSi vous souffrez d'une manifestation cutanée à distance de la cavité buccale, il est peu probable que votre médecin généraliste ou votre dermatologue pense à vous faire ouvrir la bouche pour vérifier la présence d'une prothèse dentaire en cobalt-chrome ou d'autres métaux.

Si la médecine découpe volontiers le corps en différentes spécialités qui n'ont pas ou peu de rapports entre elles, la clinique nous rappelle régulièrement que le corps est un tout qui ne saurait être dissocié en parties fonctionnant de manière indépendante.

Il n'est pas rare que la pose d'une prothèse dentaire en métal ou bien d'implants en titane cause des réactions allergiques dont la cible est un organe ou une zone éloignée de la cavité buccale, réactions qu'on ne penserait pour cette raison imputer au matériel dentaire placé en bouche.

Allergie aux métaux dentaires

Rappelons cependant que tous métal est potentiellement allergisant, du nickel au titane, en passant par le chrome-cobalt, alliage largement utilisé en dentisterie pour réaliser des prothèses fixes (couronnes, bridges) ou amovibles (stellites ou squelettés).

Quant à l'or jaune employé sous forme d'alliages, même s'il bénéficie d'une excellente réputation, il n'est pas moins allergisant que les métaux non nobles, bien au contraire.

Cas d'une allergie à une prothèse dentaire en chrome-cobalt

Allergie au chrome-cobalt

 

Solutions prothétiques sans métal : Le Pratikadent

 

Également disponible en livre numérique (envoi rapide par mail avec remise par rapport à version papier)


Sommaire des autres articles sur la dentisterie holistique

Ecrire un commentaire en rapport avec l'article

Poser une question

Tag(s) : #Dentisterie HOLISTIQUE

Partager cet article

Repost 0