Dernière modification le 08-04-2011

 

Estelle VereeckDocteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

 

Problème de la résistance aux antibiotiques


La journée mondiale de la santé initiée par l'OMS jeudi 7 avril 2011 a pour thème le problème de la résistance aux antibiotiques. En effet, face à l'augmentation de la résistance aux antibiotiques, l'OMS veut sensibiliser l'opinion publique à un problème qui pourrait devenir crucial dans les années à venir. 

 

«L’émergence et la propagation de germes pathogènes résistants aux médicaments se sont accélérées. De plus en plus de médicaments essentiels deviennent inefficaces», ainsi s'exprime Margaret Chan, directrice générale de l'OMS. Margaret Chan avertit : «Si nous ne prenons pas d’urgence des mesures pour corriger cette situation et en protéger les acquis, nous allons vers une ère post-antibiotiques, dans laquelle de nombreuses infections courantes ne pourront plus être soignées et recommenceront à tuer».

 

Antibiotiques et dentisterie

 

Le problème des antibiotique se pose en dentisterie, plus particulièrement quand il s'agit de calmer ou de prévenir un abcès dentaire.

 

En cas de suspicion d'un abcès dentaire ou de possible réveil infectieux, le dentiste prescrit généralement un antibiotique à titre curatif (abcès dentaire en phase infectieuse) ou préventif (abcès latent).

 

Abcès dentaire : peut-on se passer des antibiotiques

 

Face à un abcès dentaire, peut-on se passer des antibiotiques dans certains cas ? Il convient de nuancer la réponse qui dépend du cas clinique. Il est important de distinguer deux cas : celui de l'abcès en phase infectieuse ou de réveil occasionnant des symptômes (douleurs, gonflement; etc.), et le cas de l'abcès dentaire en phase de sommeil ou latent qui n'occasionne aucun symptôme.

 

Face à un abcès dentaire en phase infectieuse, il serait dangereux de vouloir se passer des antibiotiques car l'infection peut alors dégénérer en infection généralisée (septicémie) aux conséquences gravissimes.

 

Il en va différemment d'un abcès dentaire qui est à l'état latent et dont on redoute le réveil possible, par exemple à la suite d'une intervention ou d'une réintervention du dentiste sur une dent à risque septique.

 

Dans ce cas précis, et uniquement dans ce cas, il est possible de soigner sans antibiotiques en utilisant une médication naturelle :

Abcès dentaire : prévenir l'infection par les huiles essentielles

 

Tout savoir sur l'abcès dentaire (traitement, prévention, sens…) : Le Pratikadent (également disponible en version numérique, moins cher que la version papier et envoi immédiat par mail)

Tag(s) : #Dentisterie HOLISTIQUE

Partager cet article

Repost 0