Dernière modification le 30-03-2009

Par Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents



syndrome des amalgames dentairesAlors que l'Europe et les États-Unis décident de cesser toute exportation de mercure et que dans le cadre du forum mondial de l’environnement, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) veut à terme supprimer l'usage du mercure, il est établi que le mercure est un polluant majeur pour l'environnement.

Cependant l'emploi du mercure en dentisterie continue de faire débat et sa toxicité pour la santé humaine, quand il est inséré en bouche sous forme d'amalgame dentaire ou plombage, ne fait pas l'unanimité.
Ce qu'il est convenu d'appeler le syndrome des amalgames dentaires va-t-il être reconnu comme une maladie émergente ?


Syndrome des amalgames dentaires, maladie émergente
 

Attention : déposer ses plombages impose de prendre des précautions pour éviter une libération accrue de mercure au moment du retrait. De plus, il est important de réfléchir au choix des matériaux de substitution. Ces questions importantes sont abordées dans le Pratikadent à la rubrique Plombage-dépose, dont un extrait peut être consulté sur le site des éditions Luigi Castelli.


* résolution "sur l'évaluation à mi-parcours du plan d'action européen en matière d'environnement et de santé 2004-2010 (2007/2252(INI))". Texte intégral sur le site du parlement européen


Sommaire des autres articles sur les plombages et les matériaux


Réagir à cet article ou poser une question en rapport avec cet article :
cliquez sur ajouter un commentaire, ci-dessous.


Tag(s) : #PLOMBAGES au mercure

Partager cet article

Repost 0