Dernière modification le 11-08-2011

Par Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents

Dentiste holistique : utopie ou réalité ?


Se faire soigner par un dentiste holistique, travaillant en accord avec les principes énoncés dans le Pratikadent et sur ce site, peut paraître un rêve inaccessible. Les habitudes de soins peuvent-elles changer ? Peut-on passer de la dentisterie mécaniste qu’on connaît à une dentisterie holistique, c'est à dire plus humaine, plus écologique, ouverte à la globalité du corps et de l’être ?


Plus qu’un souhait, une nécessité

Non seulement c’est possible mais faire évoluer les pratiques de dentisterie est une nécessité. Réduire, voire éradiquer les polluants d’origine dentaire est l’enjeu de santé publique du XXIe siècle, alors que l’Institut Curie prévoit qu’une personne sur deux sera atteinte du cancer au cours de sa vie (> lire).


Comment faire évoluer les pratiques de soins ?

Ce sont les patients eux-mêmes qui ont ce pouvoir car tout dépend au final de ce que le patient, consommateur de soins, est prêt ou non à laisser faire dans sa bouche. C’est ce qui s’est passé pour le plombage ou amalgame. Dès les années 1930, une campagne dans les quotidiens allemands dénonça la nocivité du plombage. Depuis, le rejet des amalgames au mercure par des milliers de patients a conduit à une transformation des habitudes de soin, au point qu'aujourd’hui un nombre croissant de dentistes abandonne les amalgames au profit de matériaux alternatifs.


Et demain ?

Si demain, une majorité de patients, informés de la toxicité de certaines pâtes d’obturation, les refusent et demandent à être informés de la composition exacte de tous les produits qui entrent dans leur bouche, les dentistes s’adapteront à cette demande d’un nouveau genre et modifieront leurs pratiques en conséquence. Ils n’ont aucune raison de ne pas le faire car il existe aujourd’hui des matériaux moins toxiques et mieux tolérés que le métal ou que les pâtes formolées, bourrées d’anti-inflammatoires ou d’anti-bactériens toxiques. En dentisterie comme dans nombre d’autres domaines, les pratiques doivent beaucoup aux habitudes. La demande conditionne l’offre. Les patients ont le pouvoir de provoquer des changements salutaires en art dentaire pour peu qu’ils s’informent et soient déterminés à le faire.

S'informer sur les bonnes pratiques en dentisterie holistique > Le Pratikadent

Articles de dentisterie holistique > Sommaire et Archives

Comment trouver un dentiste holistique ?

Réagir à cet article : cliquez sur ajouter un commentaire, ci-dessous
Tag(s) : #Dentisterie HOLISTIQUE

Partager cet article

Repost 0