Dernière modification le 09-02-2011

Par Estelle Vereeck, docteur en chirurgie dentaire, auteur d'ouvrages sur les dents

Dernière dent à se mettre en place, la dent de sagesse reste souvent à l'état de développement incomplet, soit incluse (totalement recouverte par l'os et la gencive), soit enclavée (partiellement sortie). La dent de sagesse du bas reste plus fréquemment incluse car bloquée dans l'angle de la mandibule.
À l’instar de beaucoup d’espèces menacées, la dent de sagesse est en voie de disparition. Non pour des raisons d’une supposée adaptation génétique de l’espèce humaine à des efforts de mastication désormais insuffisants (argument scientifiquement infondé), mais parce que cette dent est aujourd’hui systématiquement extraite.
Précisons d'emblée que les dents de sagesse ne bousculent pas les autres dents, qu’elles ne sont pour rien dans les récidives des traitements d’orthodontie et dans les phénomènes de chevauchement des dents qui surviennent avec le temps pour d’autres raisons (expliquées dans Orthodontie, halte au massacre). De nombreuses études l’ont montré mais les idées reçues ont la vie dure!
 
Dent de sagesse : non aux extractions systématiques et abusives

Les germes des dents de sagesse sont aujourd'hui extraits de manière quasi-systématique dès l'âge de douze ou treize ans. Lire l'article dans sa version intégrale sur le site holodent.fr : Extraction des germes de dents de sagesse ou germectomie
 
Garder ses dents de sagesse
Une excellente raison de conserver ses dents de sagesse est qu'elles peuvent ultérieurement servir d'implant naturel et 100% gratuit pour une autotransplantation, comme expliqué dans Le Pratikadent, rubrique Autotransplantation. Un extrait de la rubrique
Autotransplantation est consultable sur le site des Éditions Luigi Castelli.
Les bonnes raisons de garder ses dents de sagesse sont expliquées dans l'article
Dents de sagesses, est-il sage de les extraire ? (sur le site des éditions Luigi Castelli).

Choses utiles à savoir sur les dents de sagesse
• Source de jouvence

La thérapie cellulaire permettra dans un avenir proche de régénérer des organes ou de soigner des maladies aujourd'hui incurables grâce  aux cellules souches contenues dans la pulpe des dents de sagesse :  des dents de  sagesse pour régénérer nos organes.


• Aspects juridiques des extractions de dents de sagesse
Le patient qui pâtit de la lésion du nerf dentaire ou du nerf lingual suite à l'intervention peut-il légalement prétendre à une indemnisation ?


• Décoder la dent de sagesse

Pour comprendre le sens de la dent de sagesse lire Décodage dentaire symbolique de la dent de sagesse.


Sommaires des articles > Plan du site

Réagir à cet article ou poser une question :
cliquez sur ajouter un commentaire, ci-dessous
Tag(s) : #ORTHODONTIE holistique

Partager cet article

Repost 0