Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, ayant cessé d'exercer pour se consacrer à l'écriture d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

Classiquement attribuées à la génétique, les maladies neurodégénératives telles que Alzheimer et Parkinson sont des maladies plurifactorielles dans lesquelles l'hérédité serait causale dans moins de 5% des cas. Parmi les nombreux facteurs impliqués dans la genèse de ces maladies, citons (liste non exhaustive) :

- l'excès de calcium (attention à l'excès de produits laitiers);

- l'excès d'aluminium (attention aux implants dentaires en titane "allié" qui en contiennent et en libèrent par électrogalvanisme buccal);

- les benzodiazépines (antidépresseurs, anxiolytiques, somnifères), les anticholinergiques (antihistaminiques, antidépresseurs, somnifères) pris au long cours...

- l'état de vos dents joue également un rôle décisif dans la genèse de l'Alzheimer et du Parkinson.

Les premiers signes précurseurs de ces maladies neurodénégératives sont la perte du goût et la perte de l'odorat, deux signes à ne pas négliger qui seraient plus probants que les pertes de mémoire, davantage liées à l'âge.

Alzheimer et Parkinson sont liés à votre état dentaire

Par quel mécanisme ? Les bactéries qui colonisent les bouches mal entretenues et les dents cariées ou infectées produisent des toxines responsables d'une inflammation chronique des gencives. Cet état inflammatoire ainsi que les toxines bactériennes diffusent dans la circulation sanguine et seraient préjudiciables au fonctionnement du cerveau.

De plus, des bactéries buccales impliquées dans les parodontopathies (maladies des gencives) ont été retrouvées dans le cerveau des malades atteints d'Alzheimer, ainsi que chez les patients atteints de démence sénile.

Pour prévenir le déclin cognitif lié à l'âge, rien ne vaut une bonne hygiène dentaire.

En savoir plus

Autres liens entre état dentaire et santé générale

Tag(s) : #Prévention

Partager cet article

Repost 0