Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, ayant cessé d'exercer pour se consacrer à l'écriture d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

Parce qu'il soutient la cause des enfants à qui on inflige trop souvent des traitements barbares sous prétexte qu'ils sont jeunes et sans défense, Holodent ne peut rester indifférent à l'appel urgent du professeur Henri Joyeux à propos du vaccin DT-Polio.

En bref : le vaccin DT-Polio (diphtérie-tétanos-polio) sans aluminium n'est plus commercialisé depuis 2008 pour des raisons non expliquées. Et depuis septembre 2014, les vaccins tétravalents (DT-polio-coqueluche) et pentavalents (DT-polio-hib-coqueluche) sont en rupture de stock. Pour vacciner leur enfant contre la polio (légalement obligatoire), les parents n'ont d'autre choix que de recourir à un "super-vaccin" qui contient des antibiotiques (polymyxine B, néomycine), et aussi de l'aluminium et du formaldéhyde, des composés indésirables également employés en dentisterie. En effet, l'aluminium fortement soupçonné d'être impliqué dans la genèse de maladies neurodégénérative (sclérose en plaque, Parkingson, Alzheimer) entre dans la composition de certains alliages de titane (titane allié) des implants dentaires. Classé cancérogène probable par le CIRC, le formaldéhyde entre dans la composition de certaines pâtes à canaux placées à vie dans les racines des dents dévitalisées ou "mortes". C'est déjà problématique chez un adulte, mais dans le cas du vaccin, c'est pire puisque ces substances sont injectées directement dans le sang d'un nouveau-né ou d'un jeune enfant. Mais ce n'est pas tout, ce "super-vaccin" contient également, en plus du vaccin DT-Polio obligatoire, trois  vaccins non obligatoires, dont un contre l'hépatite B, maladie sexuellement transmissible qui ne concerne donc absolument pas un nouveau-né. Ce cocktail d'antigènes injecté en une fois provoque un choc qui dérègle le système immunitaire encore immature de l'enfant et fait le lit de futures maladies auto-immunes. Si votre enfant venait à décéder à cause de ce vaccin, vous ne serez pas indemnisés comme le prévoit la loi car ce nouveau "super-vaccin" contient des vaccins non obligatoires (hépatite), son usage se fait donc aux risques et périls de l'utilisateur. Enfin, cerise sur le gâteau (des laboratoires), il coûte sept fois plus cher que le classique DT-Polio employé jusqu'ici.

Le professeur Henri Joyeux dénonce un scandale d'état qui nous concerne tous, en particulier parents et grands-parents. Une pétition est lancée. Son but est de recueillir des centaines de milliers de signatures afin d'obliger les autorités, pour le moment silencieuses, à répondre.

Le professeur Joyeux dénonce le silence des médias (télévisions, la pluspart des blogs...) "qui ne font pas la moindre allusion à cet appel qui touche pourtant à un sujet brûlant pour la santé de tous. Cela montre le poids de la chappe de plomb et de la désinformation qui règne en France. Les sujets médicaux qui dérangent vraiment sont tout simplement ignorés. Il faut des années pour faire enfin publiquement éclater un scandale comme l'a montré l'affaire du Médiator". Et ne parlons même pas du mercure des amalgames dentaires dont la toxicité reste à ce jour niées par les plus hautes autorités.

Le professeur Joyeux poursuit : "c'est la mobilisation populaire qui fera sauter les verrous, comme une porte de forteresse enfoncée par une foule immense. Mais pour l'instant, il faut faire monter la pression car nous ne sommes pas encore assez nombreux.

Ne rien faire maintenant, c'est rendre un grand service aux autorités et à l'industrie pharmaceutique. Leur souhait le plus cher est que notre mouvement s'arrête de lui-même. Ne leur faites pas ce plaisir. Alimentez la pétition en faisant circuler la vidéo par tous les moyens, à vos amis, y comrpis à des journalistes, si vous en avez dans votre entourage" (fin de citation).

Voici le lien vers la pétition : vaccin DT-Polio : appel urgent

 

 

Tag(s) : #Actualité

Partager cet article

Repost 0