Estelle Vereeck, Docteur en chirurgie-dentaire, ayant cessé d'exercer pour se consacrer à l'écriture d'ouvrages sur les dents parus aux éditions Luigi Castelli

Beaucoup plus répandue qu’on ne le croit, la maladie coeliaque est une intolérance au gluten qui se traduit par un mécanisme auto-immun conduisant à l’atrophie plus ou moins complète des villosités intestinales. Il en découle une mauvaise absorption de certains nutriments (vitamines, oligoéléments…) et par conséquent des carences alimentaires.

Comment savoir si on est intolérant au gluten ?

C’est un problème. Le diagnostic de la maladie qui passe souvent inaperçue durant de longues années, passe par des dosages sériques spécifiques qui doivent être confirmés par une biopsie de l’intestin grêle avec endoscopie digestive sous anesthésie générale.

Quels sont les symptômes de l’intolérance au gluten ?

Les professionnels de santé sont encore trop peu conscients de l’impact de la maladie coeliaque et ne pensent pas à évoquer ce diagnostic devant des symptômes tels que : fatigue, anémie, troubles des règles, infertilité ou encore ostéoporose.

Les dents : un moyen diagnostic simple

La maladie coeliaque ou intolérance au gluten a un certain nombre de répercussions dentaires et il existe des signes bucco-dentaires qui doivent faire évoquer le diagnostic de maladie coeliaque.

Pour savoir si vous êtes concernés :

Manifestations buccales de la maladie coeliaque

Partager cet article

Repost 0